La serre, alliée du potager ?

Certains légumes, fruits ou fleurs du commerce ont été cultivés sous serre, les industriels employant souvent ce moyen de production. Bien qu’elles puissent avoir une mauvaise image auprès du grand public, notamment à cause de leur impact négatif sur les paysages et leur utilisation en agriculture intensive, elles peuvent être très utiles dans les jardins ou les potagers des particuliers, notamment en agriculture biologique.

Qu’est-ce qu’une serre ?

Une serre est une structure transparente, parfois un peu opaque, plus ou moins rigide, servant à protéger une ou plusieurs plantes contre le froid, le trop plein d’humidité, et par conséquent certaines maladies ou nuisibles qui aiment ces conditions météorologiques.

La serre peut se présenter sous de nombreuses formes, dans différents matériaux et différentes tailles. Pour bien aménager votre potager au mieux, choisissez votre serre avec soin.

Les types de serre

Serre de jardin

Les serres qui demandent le plus d’espace sont celles qui se présentent comme de véritables bâtiments. Ces serre de jardin peuvent être de différentes dimensions, pour s’adapter à la taille de votre jardin. Les plus petites peuvent même s’installer sur votre terrasse ! Les plus spacieuses peuvent atteindre les 6 mètres de largeur : il vous faudra un bien grand jardin ! Mais vous pourrez y faire de bien nombreuses cultures, et même vos plantes et fleurs l’hiver !

Les divers matériaux qui constituent l’armature peuvent être l’aluminium époxy, l’acier ou le bois. Les vitres, quant à elles, peuvent être élaborées en verre, en polycarbonate, en film polyéthylène ou en PVC.

Serre maraîchère ou serre tunnel

Plutôt que d’avoir une serre de jardin, vous pouvez opter pour une serre maraîchère ou serre tunnel. Il s’agit d’arceaux plantés dans le sol et entourant les plantes à protéger. Un voile est disposé sur les arceaux et peut être soulevé pour procurer aux végétaux les soins nécessaires.

La serre maraîchère peut se présenter sous forme de chenille. Elle est particulièrement adaptée pour les cultures de printemps, lorsque les températures extérieures commencent tout juste à se réchauffer mais ne permettent pas encore les semis. Vous pouvez y cultiver pois, radis, salades, pommes de terre…

Serre à tomates

Parmi les légumes qui ont le plus besoin d’attention figure la tomate. On peut installer de nombreuses plantes sous serre de jardin ou sous serre tunnel, mais l’on peut également protéger ses tomates du directement dans le potager grâce à une petite serre dédiée. Une bâche pour serre repose sur des arceaux entourant les fragiles solanacées et permet de les protéger des caprices de la météorologie. Les arceaux peuvent être en acier et la bâche en plastique.

Les avantages et inconvénients des différents matériaux

L’armature peut être en aluminium. Ses caractéristiques sont les suivants :

  • elle est légère
  • elle est inoxydable
  • elle est particulièrement résistante
  • elle peut être assez chère

Le choix du bois pour la structure peut être guidé par les spécificités de ce matériau :

  • il possède un avantage esthétique indéniable
  • il est plus écologique
  • il peut toutefois nécessiter beaucoup d’entretien

L’acier pour l’armature possède les propriétés suivantes :

  • il est solide
  • il rouille facilement, et tient donc moins longtemps dans le temps

Les parois peuvent être fabriquées en verre. Les particularités de ce matériau sont diverses :

  • transparent, il apporte un sérieux atout visuel
  • il tient dans le temps
  • il peut bloquer les UV
  • étant plus lourd, il peut être un peu plus long à construire
  • il est assez fragile face aux impacts de grêle ou la chute d’une branche

Certaines serres que l’on vous propose ont des parois en polycarbonate. Quels atouts et inconvénients présente ce matériau ?

  • il est plus résistant que le verre aux chocs
  • il est très léger
  • il isolerait mieux que le verre
  • néanmoins, il s’opacifie rapidement
  • il n’est pas aussi esthétique que le verre

Enfin, les surfaces peuvent aussi être faites en PVC (polychlorure de vinyle). Les avantages sont nombreux :

  • il est résistant aux aléas de la météo
  • il tient dans le temps

Les atouts et désagréments pour le jardinier

Les atouts de la serre

Pas forcément jolie, souvent chère et encombrante, la serre a pourtant de solides avantages, qui peut vite devenir incontournable dans votre jardin !

L’utilité de la serre devient évidente surtout à la sortie de l’hiver et à l’automne. Elle permet en effet de cultiver certains légumes tôt dans la saison, à une période où il fait encore trop froid dehors, mais aussi tard dans la saison, lorsque les journées et surtout les soirées se rafraîchissent. Outre les saisons, on peut également placer dans la serre des plantes qui auraient trop froid, même en été, dans le potager. Vous avez ainsi la possibilité, si vous habitez dans le nord, de tenter la culture de certains légumes du sud, parfois impensable sans serre.

Enfin, cette structure ou bâche vous permet de faire lever vos semis à l’abri du froid et de l’humidité, et en limitant au maximum les limaces et les escargots qui, affamés, se ruent dehors sur la moindre petite pousse. Lorsqu’elles présentent quelques feuilles solides, vous pouvez ainsi placer vos premières tomates dans votre serre et les laisser profiter du soleil pour s’épanouir et grandir.

Outre les légumes et aromates, vous pouvez bien sûr placer quelques plantes fragiles dans votre serre, si celle-ci présente suffisamment d’espace. Elles seront ainsi à l’abri de la rigueur hivernales et pourront survivre.

Les désagréments de la serre

La serre, nous l’avons vu, n’est pas toujours complètement esthétique (bien qu’il s’agisse aussi de goût). Outre l’aspect financier, elle peut également être assez fragile, et nécessiter un entretien régulier. De plus, certaines ont besoin d’être chauffées en hiver. Il ne faut pas non plus négliger le fait que les plantes, à l’abri du vent et de la pluie, ont besoin… d’être arrosées. Certains systèmes permettent de récupérer l’eau de pluie et de la redistribuer aux pensionnaires de la serre. Enfin, il vous faudra veiller à ce que les plantes n’aient pas trop chaud l’été.