La déshydratation des légumes du potager

La déshydratation des légumes permet de profiter des vertus de bons légumes pendant toute l’année. Les légumes déshydratés se conservent en effet pendant un an à l’abri de la chaleur et de la lumière, ce qui est donc une solution très économique. Dans cet article, nous faisons le point sur le procédé idéal pour déshydrater les légumes du potager.

Pourquoi déshydrater des légumes ?

Un concentré de vitamines et minéraux

La déshydratation des légumes permet d’éliminer progressivement l’eau qu’ils contiennent. Les légumes déshydratés sont 4 à 5 fois plus riches en macro et micro nutriments tels que le bêta-carotène, le calcium, le potassium, le magnésium, le fer et la vitamine B. Il s’agit donc d’un véritable concentré de nutriments essentiels pour notre forme physique.

Une solution anti-gaspillage

En déshydratant vos légumes, vous pouvez les conserver plus longtemps. En effet, l’eau n’étant plus présente, cela stoppe la prolifération de micro-organismes pathogènes et vous pouvez donc les consommer plus tard dans l’année.

Leur saveur est préservée

Non seulement les légumes séchés sont bons pour la santé, mais ils sont aussi délicieux en bouche ! En effet, leurs propriétés gustatives sont préservées tout au long du procédé de séchage et une fois vos légumes réhydratés, vous pourrez profiter de leurs saveurs intactes. Vous pouvez même faire marcher votre créativité en réalisant des chips de légumes comme des chips de carottes ou de panais, excellente alternative aux chips traditionnelles.

Très économique

Réaliser la déshydratation de ses légumes à la maison permet de faire de belles économies. En effet, le prix des légumes séchés au kilo est assez élevé ; or en réalisant cette opération vous-même, vous pourrez profiter de grandes quantités de légumes et pour longtemps.

pommes déshydratées

Comment déshydrater ses légumes ?

Bien préparer ses légumes avant le séchage

Pour pouvoir profiter de l’ensemble des vertus des légumes une fois déshydratés, il est essentiel de soigner leur préparation en amont afin de retirer l’excédent d’eau et faciliter ainsi l’étape du séchage.

Pour être séchés correctement, les aliments doivent être réduits en petite taille. Pour cela, coupez-les en lamelles, en fines tranches, ou en petits cubes.

Voici les étapes de préparation à suivre :

  • Lavez les légumes à l’eau claire et nettoyez-les avec une brosse à légumes,
  • Égouttez-les,
  • Absorbez l’excédent d’eau avec un chiffon ou un papier essuie-tout,
  • Épluchez les légumes si besoin,
  • Coupez les légumes en fines tranches, en lamelles, ou petits cubes,
  • Piquez-les avec un cure-dent pour faire sortir tout l’excédent d’humidité.

La déshydratation des légumes à l’air libre

Vous pouvez sécher vos légumes à l’air libre si vous vivez dans une zone suffisamment ensoleillée. Pour cela, une température de 35°C est idéale. Évitez toutefois de laisser vos légumes dehors pendant la nuit ou quand il pleut.

Pour faire sécher vos légumes à l’air libre, enfilez vos légumes sur un fil alimentaire et veillez à les espacer de quelques centimètres pour faire circuler l’air. Disposez le fil en hauteur (par exemple sur un fil à linge) dans un endroit propre, chaud, sec et aéré pendant plusieurs jours. Si vous n’avez pas de fil alimentaire, vous pouvez réaliser la même opération en disposant vos légumes entre deux grilles à barbecue.

Si toutefois vous remarquez que vos légumes sèchent mal, disposez-les à plat sur une plaque et passez-les au four à 60 °C.

L’utilisation du déshydrateur

Le déshydrateur permet de faire sécher ses légumes de façon efficace. Toutefois, soyez conscients que le procédé prend plusieurs heures et consomme de l’énergie :

  • Découpez les légumes en tranches ou en lamelles,
  • Placez les légumes sur la plaque du déshydrateur en évitant qu’ils ne se touchent,
  • Sélectionnez une température de séchage basse en suivant les instructions de votre déshydrateur,
  • Intervertissez les plateaux dans le déshydrateur pour retourner de temps en temps les légumes.

Sachez que le temps de séchage prend plusieurs heures et dépend de la température, du taux d’humidité et de la taille de vos légumes.

La déshydratation des herbes et aromates

Pour sécher vos propres aromates, faites des petits bouquets puis suspendez-les la tête en bas, dans un endroit propre et à l’abri de la lumière.

Le conditionnement des légumes séchés

Pour conserver longtemps vos légumes, veillez à leur conditionnement idéal. Placez-les dans des pots de conservation opaques avec un couvercle parfaitement hermétique. En effet, il faut éviter que l’air ne passe à l’intérieur. Pour cela, tassez bien vos légumes au moment de remplir le pot. Une fois le couvercle scellé, rangez vos bocaux dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

Astuces

Vous pouvez varier les formes de vos légumes déshydratés. Par exemple, découpez-les en forme de chips pour les déguster à l’apéritif ou en encas. Vous pouvez également les cuisiner en bouillon en les incorporant dans vos soupes ou plats mijotés. Les tomates séchées quant à elles sont idéales dans un cake ou des madeleines salées. Enfin, petite astuce pour impressionner vos invités au moment de servir vos plats : aromatisez vos légumes séchés. Pour cela, au moment de la découpe de vos légumes, saupoudrez-les de mélanges d’épices comme du curry, du paprika, du cumin, ou encore de la cannelle.

Quels légumes peut-on déshydrater ?

Pour une déshydratation optimale de vos légumes, nous vous conseillons de sélectionner des légumes qui ne sont pas aqueux de base, par exemple :

  • les fèves,
  • les aubergines,
  • les betteraves,
  • les feuilles de céleri,
  • le fenouil,
  • les champignons,
  • l’ail,
  • les herbes aromatiques comme la sauge, la marjolaine, le romarin, etc.,
  • les fleurs comme la camomille, la lavande, etc.

Optez de préférence pour des légumes issus de l’agriculture biologique ou de votre propre potager ! Sélectionnez des légumes de saison, récoltés à pleine maturité et qui ne sont pas abîmés.

fruits déshydratés