Radis

Le radis, dont le nom latin est Raphanus sativus, est probablement originaire d’Extrême-Orient, notamment de Chine. Les hommes du Néolithique le connaissaient, les Egyptiens les Grecs le dégustaient, voire en offraient aux dieux. Les Romains l’ont progressivement imposé dans l’ensemble de leur Empire.

Riche en oligo-éléments et minéraux, ce légume est moins consommé dans nos contrées qu’autrefois, mais les Chinois s’en délectent encore beaucoup. En France, il est cultivé principalement en ile-de-France, dans les Pays de la Loire et dans le Centre.

Les différentes variétés de radis

Le radis, de son nom latin Raphanus sativus, fait partie de la grande famille des brassicacées, dont font partie les choux (le chou brocoli, le chou-fleur, le chou pommé, le chou-rave), mais également le navet et la roquette. Afin d’éviter que les parasites et maladies éventuels, vous devrez éviter d’installer un de ces légumes à proximité du radis, mais également dans le carré du radis pendant deux ans après la culture : en effet, des germes ou oeufs peuvent rester enfouis dans la terre. Les plantes de la même famille craignent souvent des nuisibles similaires. Il vous faudra bien choisir cette parcelle car le légume y restera un à trois mois.

Il existe plus de 370 variétés de radis. Elles peuvent être partagées en quatre groupes, concernant autant de saisons. La racine est souvent ronde, mais elle peut être allongée. Sa couleur est blanche, rose et blanche ou grise.

Radis dans leur carré

La culture du radis

Retrouvez mes conseils pour faire grandir du radis dans votre jardin.

Calendrier radis

Le semis

Choisissez soigneusement le carré pour cette culture. L’emplacement doit être à la fois ombragée et lumineuse. Déposez délicatement les graines dans trois sillons espacés de 15 cm, elles ne doivent pas être trop rapprochées car il vous faudra éclaircir. La profondeur est de 1,50 à 3cm pour les racines longues et en surface pour les racines rondes. Selon les variétés, les périodes de semis vont de février et mars sous abri, mais aussi de mars à octobre directement en place. Si vous souhaitez suivre le calendrier lunaire, il vous faudra effectuer ces gestes en jours racines.

La proximité d’un carré ou d’un plant de carotte, de fraise ou de laitue peut s’avérer bénéfique pour le radis. Si vous en avez la possibilité, faites succéder sur un même emplacement de la laitue et du radis deux fois lors d’une année.

Des radis dans leur carré

L’entretien

L’arrosage du radis est capital : s’il n’a pas reçu assez d’eau, le goût du légume sera fort. Il convient donc de s’assurer que le sol soit toujours un peu humide. Lors des périodes sèches, veillez à répandre régulièrement une épaisse couche de paillis sur les carrés, pour préserver l’hydratation.

Votre petit protégé aura besoin de forces. Pour cela, donnez-lui de temps à autre de l’engrais composé.

Le radis a un ennemi principal : l’altise. Ce petit insecte grignote les feuilles et laisse des perforations. En prévention, laissez toujours la terre humide et fraîche et épanchez du purin de tomate. Si le mal est déjà fait, vaporisez du purin d’ortie ou de la décoction de prêle sur la plante.

Pour laisser pénétrer la pluie et aérer la terre, binez régulièrement autour des plants, lorsqu’ils sont suffisamment grands pour ne pas être endommagés Attendez également que les semis soient levés pour désherber souvent, afin qu’éviter que de mauvaises herbes puisent les ressources du sol et envahissent le carré.

Les radis sont un peu frileux. Quand les températures sont fraîches, notamment en mars, avril et octobre, protégez les légumes en disposant une petite serre sur chaque emplacement. Vous pourrez vous procurer ces serres en jardinerie.

Un radis grandit dans son carré

La récolte et la conservation

La diversité des variétés est la raison d’une large période de récolte. Il vous sera en effet possible, selon le radis choisi, d’effectuer ce geste entre mars et novembre.

Cueillez le légume lorsqu’il est rempli et ferme. Faites cette opération si possible et de préférence par temps sec. La racine du radis est généralement consommée crue. Vous pouvez également déguster les fanes fraîchement coupées cuites en potage ou en salade.

Le légume ne se conserve pas très longtemps, quelques jours tout au plus. Gardez-le au frais, ou dans du sable après avoir coupé le feuillage.

Récolte de radis dans l'herbe

Ma fiche pratique sur le radis

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*