5 - Poivron rouge dans la serre

Piment et poivron

Le piment et le poivron sont des légumes qui se retrouvent dans de très nombreuses recettes et préparations. Originaire d’Amérique latine (certaines graines de poivrons découvertes au Mexique ont 5000 ans, et le piment est connu depuis 9500 ans !), l’espèce Capsicum annuum, dont ils font partie, est une plante annuelle en Europe (elle ne supporte pas l’hiver), mais vit plusieurs années sous des cieux plus tropicaux. Aujourd’hui, elle pousse dans le monde entier, principalement en Chine et en Inde, mais aussi au Mexique, en Indonésie, en Turquie et en Espagne.

4 - Jeune poivron

Les différentes variétés de piment et poivron

 

Le poivron est une variété de piment, généralement bien plus grosse et au goût plus doux que la majorité des autres. Les variétés de poivrons est incalculables. En voici quelques unes : le Doux lond des Landes, le Doux d’Espagne

Certaines variétés les plus connues sont le piment de Cayenne, le piment d’Espelette, le piment banane, le piment oiseau et le piment végétarien.

3 - Bourgeon de poivron

 

La culture du piment et du poivron

Suivez mes conseils pour faire pousser des piments et des poivrons.

Le semis et la plantation

Le piment, et donc le poivron, sont de la famille des solanacées, dont font également partie différentes plantes telles que la pomme de terre, la tomate, l’aubergine, mais aussi le datura, la mandragore et même le tabac ! Mais ces légumes et le datura sont bien moins dangereux à consommer que le tabac. Pour que les éventuels parasites et maladies ne se propagent en restant enfouis dans le sol entre deux cultures, il vaut mieux ne pas installer deux végétaux de cette famille à la suite l’un de l’autre avant 3 ans.

Pour l’emplacement, c’est très simple : l’un comme l’autre, le piment et le poivron adorent le soleil et supportent bien la chaleur; Prenez simplement soin que le sol choisi n’est pas calcaire. La plante restera de quatre à six mois dans sa parcelle, pensez à votre planification pour les autres légumes futurs. La proximité immédiate d’un plant d’aubergine, de laitue, de radis ou de tomate peut être bénéfique. Vous pouvez opter pour une parcelle ayant accueilli du radis ou de la roquette précédemment. Vous pouvez même faire pousser des piments ou des poivrons sur votre balcon, si vous n’avez pas de jardin, ou un petit jardin.

Après avoir choisi le lieu où s’épanouira la plante, déposez un peu de paillis deux semaines, ainsi qu’un peu de fumier ou de compost avant la mise à en terre. Effectuez un semis en intérieur de mi-février à mars, bien au chaud. De mi-mai à juin, vous pourrez opérer la plantation de la jeune pousse a bien grandi, ou si vous préférez un piment ou un poivron que vous vous serez procuré en jardinerie.

1 - Semis de poivron

L’entretien

Le piment et le poivron ont besoin d’un arrosage régulier et abondant, notamment en période de formation des fruits, afin d’optimiser ce processus : l’eau aide la plante pour la croissance.

Il n’est pas nécessaire d’apporter beaucoup d’engrais, même naturels : juste un peu de potassium (en répandant de la cendre de bois au pied des végétaux), et de phosphore.

L’ennemi principal du piment et du poivron s’appelle le puceron noir. il s’attaque aux feuilles qu’il mange. Lorsque vous en voyez sur vos plantes, vous ne pourrez pas tous les enlever manuellement, ils seront à la fois trop nombreux et trop petits. Éradiquez les fourmis qui les protègent et les élèvent pour les manger. Si vous en trouvez dans votre jardin, déposez délicatement des larves de coccinelles sur les piments ou les poivrons pour qu’elles dévorent les insectes indésirables. Vous pouvez également acquérir lesdites coccinelles en jardineries.

La culture des poivrons et des piments est complexe : binez régulièrement autour du plant pour que l’eau pénètre bien dans le sol et pour aérer la terre. Procédez à un désherbage fréquent, pour éviter que les mauvaises herbes pullulent et puisent les éléments du sol. Répandez une couche de paillage dans l’ensemble de la parcelle pour préserver une température et une humidité optimales. Aidez la plante à se tenir droite, et aussi à soutenir ses fruits de plus en plus lourds jusqu’à la récolte, en utilisant un tuteur proche de la tige. Taillez de temps en temps pour que la plante concentre ses forces dans le développement et la maturité des fruits, de préférence en lune descendante et en jours fruits si vous suivez le calendrier lunaire.

2 - Jeune plant de poivron

La récolte et la conservation

Selon la variété sélectionnée, et la couleur voulue, vous pourrez procéder à la récolte des fruits de mi-juillet à mi-octobre. Selon votre goût et la couleur des plats que vous souhaitez confectionner avec (et aussi selon votre patience !), cueillez les poivrons et les piments lorsqu’ils sont verts, ou bien à maturité (jaunes, orange puis rouges, pour la plupart des variétés). Si vous souhaitez suivre le calendrier lunaire, préférez les périodes de lune descendante et les jours fruits.

Une fois récolté, le piment est utilisé comme un condiment lorsqu’il est encore frais. Il peut être confit au vinaigre, ou séché et moulu.

Le poivron peut être, lui, consommé cru en salade ou bien cuit. Le paprika est l’épice obtenue en séchant et en moulant ses graines.

Concernant la conservation, piment ou poivron, même combat : gardez-les quelques jours au réfrigérateur pour garder toute la fraîcheur, les saveurs et les bienfaits.

6 - Récolte de poivrons

Ma fiche pratique sur le poivron et le piment

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*