Récolte d'oignons blancs

Oignon

Déjà connu dans l’Antiquité, l’oignon est probablement originaire d’Asie centrale. Très prisé en Egypte, en Grèce, en Gaule et chez les Romains, notamment grâce à ses multiples vertus que nos ancêtres avaient déjà découvertes, il figurait dans la composition de nombreux plats. Les Siciliens en consommaient des quantités astronomiques. Beaucoup plus récemment, le Jour de l’oignon figurait dans le calendrier révolutionnaire français, au troisième jour du mois Messidor, ce qui équivaut, selon les années, aux alentours du 21 juin.

Ce sont aujourd’hui la Chine, l’Inde, la Russie et les Etats-Unis les premiers producteurs de ce légume.

Les différentes variétés d’oignon

Il existe presque 900 variétés d’oignons ! En France, on en cultive une cinquantaine. Autant dire que vous avez le choix ! On distingue différentes catégories : les oignons blancs, les jaunes, les roses et les rouges. On peut citer parmi les blancs : de Vaugirard, de Paris, Prompto ; parmi les jaunes Paille des vertus, Athos ; parmi les roses Jack, Rouge de Toulouge ; parmi les rouges Véronique, de Brunswick, de Florence.

Pour déterminer la ou les variétés, prêtez particulièrement attention aux périodes où vous souhaitez planter et au type de terre dont vous disposez.

Carré d'oignons

La culture de l’oignon

Suivez tous mes conseils pour cultiver de savoureux oignons…

Calendrier oignon

La plantation

L’oignon aime le soleil ! Choisissez-lui un emplacement ayant une exposition optimale, où il pourra capter un maximum de rayons.

De son nom latin Allium cepa, l’oignon fait partie de la famille des amaryllidaceae, qui comprend également l’ail, le poireau, la ciboulette et l’échalote. Les similitudes des tiges et des odeurs ne trompent pas ! Pour éviter les éventuelles transmissions de parasites communs ou de maladies, évitez de placer une autre plante de la famille à côté de l’oignon ou 5 ans après la récolte de l’oignon.

Sélectionnez bien l’emplacement de l’oignon dans votre potager, tout en pensant à l’organisation et à la rotation des cultures, car il y restera quatre à neuf mois. Si vous plantez en automne, vous pouvez choisir un carré ayant accueilli des légumes du soleil. La proximité immédiate de betteraves, carottes, laitues ou tomates peut être avantageux.

Mettez en terre douze bulbes par carré, quatre sur trois rangées, le bout le plus fin de l’oignon vers le haut. Selon la variété choisie, vous pourrez effectuer ces gestes de février à mai, ou de septembre à novembre.

Plantation d'un oignon

L’entretien

L’oignon n’est pas très gourmand en eau. Apportez-lui un arrosage léger jusqu’à la germination, puis davantage espacé. Veillez à ce que le légume ne pourrisse.pas ! Afin qu’il ne soit pas non plus déshydraté, binez régulièrement le sol. Un très célèbre adage affirme : “un binage veut deux arrosages”. La terre sera moins compacte, et l’eau de pluie s’infiltrera ainsi mieux dans le sol.

L’Allium cepa n’a pas de gros besoin en engrais. Administez-lui tout de même un peu de phosphore et de potassium pour le fortifier, mais point trop n’en faut !

Les ennemis principaux de votre protégé sont un insecte et une maladie : la mouche de l’oignon et le mildiou. En prévention de la première, installez un filet spécial (disponible en jardinerie) au-dessus des plants (veillez à ce qu’il ne le touche pas, pour ne laisser aucune chance à la mouche de venir pondre dans les plantes). Faites bien attention à ce que le légume ne soit pas trop humide, cela attirerait l’insecte indésirable. Le mildiou, qui fait notamment jaunir les feuilles, peut également être limité si le sol n’est pas trop humidifié.

Au printemps, il peut être bénéfique, si vous en avez la possibilité, d’implanter des carottes dans un emplacement voisin des oignons. En effet, chacun de ces légumes éloigne les parasites de l’autre.

Oignon dans son carré

La récolte et la conservation

En fonction de la variété d’oignon que vous avez dans votre potager, vous pourrez récolter vos délicieux légumes d’avril à septembre. Si vous souhaitez suivre le calendrier lunaire, réalisez ces gestes de préférence en lune descendante.

Arrachez délicatement le légume lorsque son feuillage est déshydraté.

Déposez les oignons doucement sur une cagette pour qu’ils sèchent pendant une journée entière, retirez la terre et conservez-les dans un endroit frais et sec, si possible suspendu et les tiges tressées entre elles.

Récolte d'oignons rouges

Ma fiche pratique sur l’oignon

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*