Le semis

Implanter un légume dans votre potager peut s’effectuer de deux manières : le semis et la plantation. Si la première solution consiste à faire pousser une semence, issue de vos propres sélections ou achetée dans le commerce (jardinerie physique ou boutique en ligne), la seconde est le fait de déposer un jeune plant, souvent obtenu en magasin spécialisé.
Nous allons ici nous intéresser au semis.

La graine

La graine est une enveloppe qui contient un embryon qui, dans les conditions favorables, deviendra une jeune plante. Il existe de nombreux types de semences : formes, couleurs, tailles…

Effectuer ses semis

Il ne suffit pas de déposer une graine dans un trou et attendre patiemment que la plante pousse. Effectuer ses semis est un geste qui dépend de différents critères, notamment de la température extérieure. On peut semer en pleine terre ou sous serre, en poquets ou en ligne, en fonction de l’espèce de légume, du type de potager, du climat, et parfois du choix du jardinier.

Calendrier des semis

Toutes les graines ne se sèment pas en même temps ! Sur les sachets contenant les semences, les périodes idéales de semis et récolte sont indiquées. Il s’agit de dates indicatives, qui peuvent varier selon votre situation géographique et les conditions climatiques particulières. Suivant ces dates,vous pourrez élaborer plus simplement et précisément le calendrier des semis, puis la planification des cultures, en fonction des durées approximatives d’occupation de la parcelle : levée du semis, croissance, épanouissement, puis maturité.

Avantages

L’intérêt principal du semis par rapport à la plantation est le fait de plus facilement pouvoir choisir la variété. En effet, les plants ne peuvent que difficilement être acquis en ligne, à cause de la contrainte de l’expédition. Par conséquent, la plupart sont achetés dans les jardineries, qui bien souvent n’ont qu’un nombre limité de variétés, les plus répandues. En revanche, sur Internet, vous pourrez trouver une multitude de sites de confiance proposant des variétés plus rares, anciennes ou originales, précoces ou tardives.

Le second bénéfice notable du semis réside dans la satisfaction, voire la fierté, de voir petit à petit le végétal sortir de terre, et grandir.