Laitue

La laitue cultivée, de son nom savant Lactuca sativa, est une des salades les plus consommées. Et pour cause : elle est délicieuse ! L’espèce sauvage dont elle est issue était cultivée dès le IVème siècle avant Jésus-Christ en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Aujourd’hui, c’est encore l’Asie (Chine, Inde et Japon) et l’Europe (Espagne, Italie, France) les premiers producteurs, ainsi que les Etats-Unis.

Les différentes variétés de laitue

La Lactuca sativa est une espèce qui contient de très nombreuses variétés, classées selon plusieurs critères: la couleur de la feuille, la forme (pomme, nervures…). La plupart sont vertes, mais elles peuvent avoir des coloris plus foncés. On distingue la laitue beurre (feuilles claires), la batavia (pomme ronde), la laitue grasse (pommée à feuilles épaisses), la laitue romaine (pomme allongée), la laitue à couper, la laitue tige (pas de pomme). Voici quelques variétés que nous cultivons principalement : la Kinemonepas, Merveille des quatre saisons, la Feuille de chêne, la Brune d’hiver, Justine, Grenadine.

Laitue rouge

La culture de la laitue

Voici mes conseils pour faire pousser de succulentes laitues dans votre potager.

Calendrier laitue

Le semis / la plantation

La vaste famille des Astéracées comprend la laitue, la chicorée, la frisée, la scarole, mais également l’estragon, le pain de sucre et le pissentlit. Afin d’éviter que les éventuels parasites ou maladies, n’implantez pas les plantes de cette famille dans ou à proximité du carré ayant accueilli de la laitue pendant un an. La salade n’épuisant pas beaucoup le sol, cette durée est très faible si on la compare à celle d’autres légumes. La laitue restera un à quatre mois, en fonction de la variété choisie, et des besoins (vous ne récolterez pas obligatoirement toutes les salades de la même parcelle en même temps). La petite salade n’est pas très difficile : un emplacement à l’ombre ou en plein soleil lui conviendrait parfaitement.

La proximité d’un carré de betterave, de carotte, de chou, de fève, de melon ou d’oignon peut être bénéfique : ces légumes font de parfaits voisins pour la laitue. Vous pouvez alterner la culture de radis ou de salade sur un même carré et par deux fois : choisissez quatre carrés, faites pousser des radis dans deux, de la laitue dans les deux autres ; échangez au bout d’un mois ou deux, après récolte.

Disposez cinq légumes par carré, comme la face d’un dé. Selon la variété choisie, vous pourrez effectuer le semis de février à septembre. Si vous préférez la plantation, mettez en terre les laitues de mi-avril à octobre. Trempez les racines avant l’opération. Veillez à  ce que les feuilles ne soient pas être enterrées, la terre doit arriver juste à leur base.

Jeunes laitues

L’entretien

La laitue aime bien l’eau. L’arrosage doit être régulier et fréquent, mais faites attention tout de même à ne pas la noyer !

Elle a également besoin de forces. Apportez-lui un engrais composé, en juillet mais également en septembre ou octobre. Fortifiez-la également en arrosant d’un peu d’extrait fermenté d’ortie, bien dosé et pas trop infusé, ou vous obtiendrez un effet dévastateur.

La laitue a de nombreux (et gourmands) ennemis : la limace, l’escargot, le puceron, le ver blanc et le taupin.

Les deux mollusques s’attaquent aux feuilles, qu’ils dévorent, ce qui est ennuyeux puisque c’est précisément pour son feuillage que nous cultivons la salade. Lorsqu’ils sortent de leur abri pour festoyer, notamment la nuit, vous pouvez les enlever manuellement et les envoyer valser à l’autre bout du jardin. Une autre possibilité, un peu plus efficace mais plus difficile à organiser, est d’accueillir à proximité du potager des hérissons, des grenouilles ou des crapauds, qui se nourrissent de gastéropodes. Vous pouvez également répandre un peu de paillage de feuilles de fougère. S’il est trop tard, une solution consiste à déposer un peu de bière à côté des carrés pour les enivrer.

Le puceron est plus insidieux : il n’attaque pas la feuille, mais la racine, et ne se voit que quand il est trop tard, quand les individus sont trop nombreux et les dégâts déjà infligés. Pour éviter leur arrivée, arrosez régulièrement la plante et binez soigneusement. Lorsque, malgré tout, vous découvrez la présence, capturez des larves de coccinelles (ou achetez-en) et déposez-les délicatement au pied de la salade. Vous pouvez également vaporiser un peu d’infusion d’oignon ou d’ail, ainsi qu’une décoction de tanaisie.

Le ver blanc est la larve du hanneton. Tout comme le puceron, il s’en prend aux racines. Il est cependant plus gros, et donc potentiellement plus facilement repérable. Ne le confondez tout de même pas avec la cétoine dorée, qui est utile. Le hanneton a une grosse tête, de longues pattes et, malgré son surnom, est un peu jaune. Le binage est, là encore, un moyen efficace pour les débusquer et les offrir en pâture aux oiseaux et aux hérissons.

Le taupin est un long ver couleur cuivre qui dévore, lui aussi, les racines. Le binage permet de les faire ressortir du sol et de les éliminer un par un. Livrez-les sans pitié aux musaraignes, taupes et oiseaux, qui s’en régaleront.

Outre la protection contre les ennemis, les gestes d’entretien principaux sont le désherbage, pour éviter que les mauvaises herbes ne prolifèrent dans le carré ou ne puisent toutes les ressources du sol, le paillage pour conserver température et humidité optimales, la pose d’une cagette retournée pour préserver des grosses chaleurs ou de mini-serres contre le froid.

Laitues dans leur carré

La récolte et la conservation

Un des avantages de la laitue est indéniable : on peut en manger toute l’année ! En effet, on peut cultiver différentes variétés qui se récoltent à diverses périodes, pour profiter des bienfaits de la salade à toutes les saisons.

La récolte a lieu généralement un ou deux mois après la plantation, selon la variété et les conditions climatiques et de culture. Cueillez le légume du centre du carré en premier; afin que les quatre autres aient plus de place pour pousser. S’il s’agit d’une laitue pommée, incisez-la avec un couteau au ras du sol ; si c’est une laitue à couper, collectez les feuilles jeunes et tendres selon les besoins. On peut bien sûr déguster la salade crue (miam !), mais aussi cruite, à la manière de l’épinard.

Récolte de laitue

Ma fiche pratique sur la laitue

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*