Haricot nain

Le haricot, dont le nom latin est Phaseolus vulgaris, est présent dans la cuisine traditionnelle de nombreux pays, les recettes les plus connues sont le chili con carne et le cassoulet. Originaire d’Amérique, c’est un aliment de base indispensable au Mexique. Il est consommé sur presque tous les continents, celui de son origine, mais également dans toute l’Europe, en Asie (notamment au Japon), en Afrique, et en Océanie. Il est cultivé principalement au Brésil, en Inde, en Chine, en Birmanie et au Mexique.

On distingue le haricot à rame du haricot nain. Cette page est dédiée au haricot nain, qui me semble optimal pour la culture en potager, notamment le potager en carré, car le haricot à rames a besoin d’un support.

Plants d'haricots nains dans leur carré

Les différentes variétés de haricot nain

Il existe de très nombreuses variétés de haricots nains. Certaines sont consommées jeunest. d’autres mangetout beurre à gousses jaunes, mangetout à gousses vertes, filet mangetout, filet sans fil ou à parchemin. Le parchemin est une pellicule fibreuse. Le haricot mangetout est un haricot vert sans parchemin, le haricot beurre est un haricot jaune sans parchemin. En voici quelques unes : Morgane, Beurre de Rocquencourt, Coco nain précoce, Mangetout Contender, Argus, Dinasty, Satelit, Graindor ou Vivaldi.

La culture du haricot nain

Je vais vous présenter mes conseils pour cultiver de croquants et succulents petits haricots.

Calendrier haricot nain

Le semis

Le haricot nain est de la même famille (nommée fabaceae) que la fève, le soja, l’arachide, la lentille, le pois chiche, et aussi que le trèfle, la réglisse et le lupin. Afin que d’éventuels parasites ou maladies ne demeurent pas dans le sol et ne contaminent pas les futures plantes, évitez d’installer ces légumes dans le même emplacement pendant 2 ans après la récolte des haricots.

Choisissez avec soin le site où vous allez semer vos haricots : il doit être bien ensoleillé. Votre légume y restera pendant 3 mois. La plantation ne s’effectue pas, les plants sont trop fragiles pour être déplacés. Déposez quatorze graines dans chaque carré, sur deux lignes.

Je vous conseille de sélectionner deux parcelles, l’une accueillant les semences une ou deux semaines après la première, pour échelonner les récoltes. La situation idéale est qu’un des deux carrés se situe dans un angle. La proximité d’ipomées,de laitue, de pomme de terre ou de tomate peut être bénéfique. Vous pouvez faire pousser sur une parcelle voisine des radis ou de la roquette, puis alterner ces deux cultures.

Selon les variétés que vous aurez choisies et votre situation géographique et climatique, vous pourrez procéder aux semis de la mi-mars jusqu’à juillet.

Jeunes plants d'haricots nains

L’entretien

Vos plants d’haricot sont en plein soleil : leur apport en eau doit être régulier pour éviter qu’ils ne se dessèchent. Le légume peut être un peu fragilisé. Répandez un peu de phosphore et de potassium, mais surtout n’abusez pas des engrais, qui seraient contre-productifs. Fertilisez-les avec des oligioéléments dès la nouaison, c’est-à-dire le tout début de la formation du fruit.

Le haricot a deux ennemis principaux : l’anthracnose et le puceron. La première est une maladie, qui s’en prend aux tiges, aux feuilles et aux fruits. Elle se caractérise par des taches noires. En prévention, choisissez des variétés résistantes, et pulvériser du purin de consoude.. Si vous constatez qu’il est déjà trop tard, vaporisez du purin d’ortie. Le second ennemi est un petit insecte. Par prévention, installez de jolis œillets d’Inde à côté. Si les petites bêtes sont déjà là, pulvérisez un peu de savon noir ou de purin d’ortie sur les plantes. Vous avez également la possibilité de relâcher quelques larves de coccinelles qui, affamées, vont dévorer les pucerons.

Comme presque tous les légumes, le haricot a besoin d’un binage régulier, notamment en début de croissance : cette opération va permettre d’aérer le sol et de faire pénétrer la pluie plus facilement. Un célèbre adage nous rappelle qu’”’un bon binage vaut deux arrosages”. Il vous faudra également désherber de temps à autre pour éviter que les mauvaises herbes n’envahissent la parcelle et ne chipent les nutriments de la terre.

Je vous conseille également de butter le plant lorsqu’il mesure une quinzaine de centimètres, et de le faire légèrement pencher vers l’allée. Ce premier geste pourra l’aider à renforcer son implantation dans le sol. Le second lui permettra de ne pas gêner ses voisins.

Cueillette d'haricots nains

La récolte et la conservation

En fonction de la variété et de la vitesse de croissance, vous pourrez cueillir vos haricots dès la mi-mai et jusqu’au mois d’octobre. Récoltez au fur et à mesure des besoins. N’attendez pas trop avant de prendre les haricots. En effet, s’ils sont trop gros, ils risquent d’avoir développé des fils.

Le légume se déguste principalement cuit au beurre, sauté ou encore en salade.

Vous pouvez surgeler votre surplus de production pour consommation ultérieure.

Récolte d'haricots nains verts et beurre

Ma fiche pratique sur le haricot nain

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*